visuel-senior

Trouver une assurance maladie pour expatrié en Suisse

Bien que la Suisse soit un pays voisin de la France, les systèmes de santé des deux pays sont très différents.
Souscrire une assurance maladie pour votre expatriation en Suisse est indispensable, car si la qualité des soins de santé y est excellente, leur coût est très élevé.
Découvrez comment choisir votre assurance en tant qu’expatrié en Suisse.

A PARTIR DE 30€/MOIS

Bien connaître le système d’assurance santé suisse

En Suisse, l’assurance santé est régie par la loi fédérale sur l’assurance maladie (LAMal). La couverture maladie est gérée par des assureurs privés (caisses maladie), mais contrairement aux assurances privées classiques, ces dernières sont encadrées par l’Office Fédéral de la Santé publique.
Cela signifie qu’elles sont dans l’obligation d’accepter l’adhésion de toute personne relevant de leur zone d’activité, peu importe l’âge ou l’état de santé.
Cette assurance obligatoire couvre :

  • Les frais de médecine générale ⚕️;
  • Les médicaments prescrits 💊 ;
  • L’hospitalisation en chambre commune 🏥;
  • Les frais de maternité 👶.

Bon à savoir 🔎

Certaines prestations comme les vaccinations ou la gynécologie peuvent être couvertes sous conditions. En revanche, les soins dentaires et d’optique sont très mal remboursés !

Le coût de l’assurance maladie pour un expatrié en Suisse

L’assurance d’un expatrié en Suisse est onéreuse, et c’est en partie dû à la franchise annuelle et à la quote-part.
La franchise est la somme qui reste à votre charge annuellement. Lorsque celle-ci est dépassée, les dépenses de santé couvertes sont remboursées, mais une quote-part de 10 % des frais reste encore à la charge de l’assuré.
La franchise et la quote-part sont plafonnées suivant votre situation (adulte, enfant, maternité) et sont communes à toutes les compagnies.

Bon à savoir 🔎

Vous pouvez faire baisser votre prime d’assurance en choisissant le montant de sa franchise. 👉 Plus la franchise est élevée, plus la prime diminue, mais plus le reste à charge annuel de l’assuré sera élevé.

Tarifs des soins de santé en Suisse 🩺

Même si vous êtes assurées à la LAMal, sachez que les soins médicaux en Suisse restent chers.
L’assurance obligatoire rembourse très peu l’optique et les soins dentaires. À titre d’exemple, une visite de contrôle et un détartrage sont facturés environ 260 €.
La visite chez le généraliste peut surprendre les expatriés, car celle-ci est facturée au temps, par tranches de cinq minutes. Une visite de cinq minutes coûte environ 15 € et il faut compter environ 60 € pour 20 minutes de consultation.

LES GARANTIES POUR LES Expatriés en suisse
BASIC
Plafond frais de santé par an et par assuré
250 000€
Hospitalisation
Honoraires
Chambre particulière
Frais réels
Chambre à deux lits
Soins courants
Consultation médecine généraliste
100 € par consultation,
10 visites (en cas d'urgence uniquement)
Optique
Montures et verres (Maximum une paire tous les deux ans)
-
Dentaire
Soins et consultations dentaires, parodontologie (plafond annuel)
-
Maternité
Frais d'accouchement : consultations, soins pré et post natals, hospitalisation, chambre privée, frais de séjour, honoraires médicaux et chirurgicaux
-
Le + :
Téléconsultation et assistance incluses
ESSENTIAL
Plafond frais de santé par an et par assuré
750 000€
Hospitalisation
Honoraires
Chambre particulière
Frais réels
Privée standard
jusqu'à 60 €
Soins courants
Consultation médecine généraliste
100 € par consultation,
10 visites
Optique
Montures et verres (Maximum une paire tous les deux ans)
350€
Dentaire
Soins et consultations dentaires, parodontologie (plafond annuel)
300€
Maternité
Frais d'accouchement : consultations, soins pré et post natals, hospitalisation, chambre privée, frais de séjour, honoraires médicaux et chirurgicaux
4 500€
Le + :
Téléconsultation incluse
SERENITY
Plafond frais de santé par an et par assuré
1 500 000€
Hospitalisation
Honoraires
Chambre particulière
Frais réels
Privée standard
jusqu'à 120 €
Soins courants
Consultation médecine généraliste
200 € par consultation,
20 visites
Optique
Montures et verres (Maximum une paire tous les deux ans)
600€
Dentaire
Soins et consultations dentaires, parodontologie (plafond annuel)
800€
Maternité
Frais d'accouchement : consultations, soins pré et post natals, hospitalisation, chambre privée, frais de séjour, honoraires médicaux et chirurgicaux
8 000€
Le + :
Téléconsultation incluse

Quels sont mes droits et obligations vis-à-vis de l’assurance maladie en Suisse ?

L’affiliation au système d’assurance maladie en Suisse est obligatoire, même pour les étrangers résidant dans le pays. De plus, vous devez obligatoirement choisir votre caisse d’assurance durant les trois premiers mois de votre expatriation.
En tant qu’expatrié, la caisse maladie privée à laquelle vous souscrivez doit être dans votre zone de résidence, qui gère votre assurance, sous l’encadrement des autorités.
Il existe quelques exceptions à cette obligation d’affiliation :

  • Les étudiants étrangers peuvent ne pas s’affilier à l’assurance maladie suisse s’ils justifient d’une couverture maladie suffisante ;
  • Les travailleurs étrangers détachés sont également dispensés de cette affiliation, puisqu’ils relèvent toujours de la Sécurité sociale française ;
  • Les travailleurs frontaliers peuvent choisir d’adhérer au régime d’assurance maladie suisse ou de rester assurés auprès de la Sécurité sociale française.

Séjours à court terme 🛫

Si vous vous rendez en Suisse pour un court séjour seulement, il n’y a aucune obligation de souscrire une assurance maladie 🧳
La CEAM (Carte européenne d’Assurance Maladie), qui permet d’accéder aux prestations de santé dans les mêmes conditions que les assurés locaux, est en effet acceptée dans le pays.
La seule démarche que vous devez réaliser est de la demander à votre caisse d’assurance maladie avant votre départ.

Bon à savoir 🔎

La plupart du temps, vous devrez avancer les frais avant de demander le remboursement à l’assurance maladie ou à la Sécurité sociale !

Comment choisir la bonne assurance pour un expatrié en Suisse ?

Vous l’aurez compris : il n’est pas conseillé pour un expatrié en Suisse de se contenter de l’assurance obligatoire, puisque celle-ci ne suffit pas à vous couvrir suffisamment en cas de maladie ou d’accident.
Il est donc fortement recommandé de souscrire une complémentaire suisse ou un contrat d’assurance internationale si vous souhaitez bénéficier de remboursements optimisés et de garanties élargies.
Les solutions les plus répandues en termes d’assurance maladie pour un expatrié en Suisse sont :

  • La souscription d’une assurance au 1er euro ;
  • L’adhésion à la CFE sous forme de pack incluant une complémentaire.

Assurance au 1er euro, pour une couverture sur-mesure en Suisse 👛

Une solution pour votre assurance est de vous tourner vers les contrats dits « au 1er euro ». Ces derniers sont proposés par de nombreuses compagnies spécialistes de l’assurance internationale et appréciés pour leur bon rapport qualité-prix. En effet, les dépenses de santé sont prises en charge à hauteur des frais réels et dès le premier euro engagé.

Vous pouvez ajouter des garanties suivant vos besoins de santé, telles que :

  • Le rapatriement ;
  • La protection des bagages ;
  • La responsabilité civile en cas de dommage causé à un tiers ;
  • L’assistance juridique.

Les tarifs sont ensuite ajustés en fonction du niveau de protection assuré, ce qui permet d’avoir un contrat qui correspond à votre budget.
Privilégier l’assurance internationale permet d’être couvert partout dans le monde et de bénéficier d’une assistance francophone disponible et réactive 🗺️
Il existe toutefois quelques limites aux assurances internationales qu’il convient de connaître :

  • Le questionnaire de santé est exigé par tous les assureurs privés et peut entraîner une majoration de cotisation ou des exclusions de garantie, notamment en cas de préexistantes médicales
  • Tous les assureurs ne couvrent pas la Suisse
  • L’adhésion à une assurance santé internationale ne dispense pas de l’adhésion au système d’assurance maladie en Suisse pour un expatrié.

La CFE et ses complémentaires 🤔

La Caisse des Français de l’Étranger (CFE) ne soumet pas de questionnaire de santé aux futurs assurés, ce qui la rend plus attractive si vous souffrez de maladies chroniques ou d’antécédents médicaux.
Notez que, souscrite seule, l’offre CFE n’est pas une solution suffisante d’assurance maladie en Suisse et l’ajout d’une complémentaire est donc indispensable.
La CFE propose en effet des garanties basiques et pratique les mêmes remboursements que la Sécurité sociale française. Cela s’avère donc trop faible pour les tarifs de santé pratiqués en Suisse.
La complémentaire gérée par un assureur tiers, permet de bénéficier de meilleurs remboursements et d’une couverture plus large.

mutuelle expatriés des pays à proximité

FAQ de la mutuelle pour expatriés en Suisse

  • Qu’est-ce que la LAMal ?

    L’assurance maladie en Suisse (assurance de base) est soumise à ce qu’on nomme la LAMal, ou loi sur l’assurance maladie. LAMal, qui est la “Loi fédérale sur l’assurance maladie obligatoire”, prévoit des prestations en cas d’accident, de maladie, et de maternité.

  • Est-ce que l’assurance d’un expatrié en Suisse coûte cher ?

    Oui, en particulier à cause de la franchise annuelle et de la quote-part. Lorsque la franchise est dépassée, une quote-part de 10 % reste à la charge de l’assuré.

  • Est-il obligatoire d'avoir une assurance maladie en Suisse ?

    Toute personne domiciliée en Suisse doit souscrire une assurance-maladie auprès d’un assureur reconnu par le Département fédéral de l’intérieur.

  • CE QUE NOS ASSURÉS PENSENT