prevoyance
Particulier
conseil

Comment la GAV peut-elle vous éviter un gouffre financier ?

L’assurance GAV, ou garantie des accidents de la vie, est un contrat souvent mal connu et qui existe pourtant depuis l’an 2000 ! Nous pensons à tort que nous n’en avons pas besoin et pourtant, les accidents de la vie ne sont pas toujours bien couverts et l’impact financier qui en découle peut être important. Un préjudice corporel est si vite arrivé que nous pouvons tous en avoir besoin à un moment ou à un autre dans notre vie privée. Voyons tout de suite les particularités de cette assurance.

La GAV : qu’est-ce que c’est ?

La garantie des accidents de la vie vous protège des conséquences financières qui résultent d’un accident survenu dans votre quotidien, que ce soit chez vous, sur la voie publique, pendant vos loisirs ou à l’école pour vos enfants. Cette assurance vous indemnise rapidement lorsque le responsable du sinistre n’est pas clairement identifié ou lorsqu’il s’agit de vous-même ou de vos proches. Elle est par ailleurs la seule protection à vous indemniser quand l’auteur n’est pas connu.

Pour des cas d’invalidité permanente ou partielle entraînant une hospitalisation ou une immobilisation, d’incapacité temporaire totale (ITT) ou permanente partielle (IPP), ou de décès, les accidents sont couverts dans toute l’Union européenne et en Suisse. Lorsqu’ils surviennent dans un autre territoire, le séjour doit être inférieur à 3 mois pour que la garantie puisse être déclenchée.

De ce fait, la garantie des accidents de la vie peut vous couvrir vous et, selon votre choix, les autres personnes de votre famille telles que vos enfants ou celle avec laquelle vous vivez en couple. Cette dernière peut être liée par un mariage, un PACS ou une union libre.

Que couvre un contrat GAV ?

Un contrat garantie des accidents de la vie protège les dommages corporels et matériels engendrés par des :

  • accidents domestiques comme une brûlure, liés au bricolage, au jardinage, une chute ou encore une intoxication ;
  • préjudices survenus lors d’activités de loisirs, par exemple sportives ou de vacances ;
  • sinistres subis ou causés à vos enfants à l’école ou durant leurs activités extrascolaires ;
  • catastrophes naturelles ou technologiques telles qu’une tempête, une avalanche, l’effondrement d’un édifice ou bien une explosion ;
  • préjudices médicaux anormaux et imprévisibles à la suite d’actes de santé ;
  • attentats ou agressions, car le fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d’autres infractions (FGTI) intervient dans des délais qui peuvent être relativement longs.

Cependant, la GAV ne concerne pas les dommages liés à la circulation et au travail, sauf exception. Ce sont des assurances spécifiques qui existent pour couvrir ce type d’accident. De même, quelques exclusions peuvent être insérées dans le contrat GAV telles que les activités sportives à risque.

Pourquoi souscrire à cette assurance ?

Chaque année, plusieurs milliers de personnes sont concernées par des accidents de la vie quotidienne en France. Les premières victimes sont les enfants et les individus âgés de plus de 65 ans.

De nombreux cas ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale ou la complémentaire santé, et les indemnisations ne s’effectuent qu’après l’attente d’un long délai d’aboutissement du recours.

Ainsi, souscrire une GAV vous permet d’être indemnisé rapidement par votre assureur pour votre préjudice corporel et ses conséquences, et d’éviter des problèmes financiers majeurs dans votre vie personnelle ou professionnelle au niveau familial et matériel.

Il est à souligner que certains contrats couvrent les blessures professionnelles des professions libérales, des agriculteurs, des artisans ou des commerçants, et même des risques liés à l’usage d’Internet.

Comment fonctionnent les règles d’indemnisation ?

L’indemnisation est déterminée selon les règles de droit commun français pour la réparation du dommage corporel après une expertise médicale. L’assurance GAV est plafonnée par la compagnie d’assurances, sans pour autant être inférieure à 1 000 000 €. En outre, les prestations versées ne peuvent pas se cumuler avec celles d’un autre tiers ou celles du responsable de l’accident.

Le contrat classique permet une indemnisation lorsque vous êtes victime d’une invalidité d’au moins 30 %, mais quelques assureurs la proposent à partir de 10 %, voire 1 %. La prise en charge est plus étendue avec le déclenchement de la garantie à partir d’un taux faible. En cas de décès, la compagnie de l’assuré prend en charge les conséquences économiques et morales de ses ayants droit.

Aussi, le préjudice esthétique, les obsèques, la perte de revenus, les frais d’aménagement du logement ou du véhicule ou le préjudice d’agrément peuvent être comptés dans le calcul de l’indemnisation. C’est donc une véritable aide pour la victime et ses proches.

Enfin, à partir du jour de déclaration de l’accident ou du décès, avec ou sans l’identification de l’auteur du préjudice, l’assureur a 5 mois pour proposer son offre d’indemnisation. À la suite de votre accord ou de celui de vos bénéficiaires, il a 1 mois maximum pour verser le montant dû.

La GAV a-t-elle des options et quel est son coût ?

Il existe diverses options complémentaires dans un contrat GAV, à commencer par le rapatriement du corps en cas de décès. Pour l’incapacité ou l’invalidité, la compagnie d’assurances peut aussi prendre en charge :

  • le rapatriement depuis l’étranger ;
  • l’hospitalisation ;
  • une aide ménagère ;
  • la venue d’un proche ;
  • la garde ou le transfert des enfants ;
  • une école à domicile ;
  • un accompagnement ou une aide au retour à l’emploi du côté professionnel.

La cotisation dépend tout d’abord du nombre d’assurés et de leur âge, mais le contrat GAV est accessible facilement avec un tarif réduit pour les personnes plus jeunes. Toutefois, la sélection de la couverture ne doit pas exclusivement se baser sur son prix.

En effet, il est important de vérifier les sommes des indemnités versées et le pourcentage à partir duquel votre garantie se met en place. Enfin, certaines garanties et indemnités sont déjà acquises par le biais d’autres contrats comme celui de la mutuelle ou de la carte bancaire. Cependant, ces montants sont généralement moins élevés qu’une assurance GAV. Dans cette situation, il est alors fortement recommandé d’y souscrire pour vous protéger entièrement.

Cela va de soi, la meilleure solution pour réduire les conséquences d’un accident dans votre quotidien ou celles de votre décès, avec ou sans tiers responsable, reste la souscription d’une garantie des accidents de la vie.

Notre produit GAV au service de votre protection

Nous proposons bien sûr une offre GAV que nous avons spécialement construite pour vous protéger au mieux et au meilleur prix. Ainsi, tous vos accidents corporels survenus à l’occasion d’activités courantes ou d’événements exceptionnels pourront être indemnisés à partir de 12€ / mois. Le prix de la tranquillité au quotidien pour vous et pour vos proches.